Il y a 60 ans, Patrice Emery Lumumba, le premier Premier ministre congolais, mourait assassiné. Son exécution a contribué à faire du dirigeant un héros national, mais aussi un symbole de l’espoir déçu des indépendances africaines. Aujourd’hui encore, les circonstances exactes de sa mort demeurent mystérieuses. La responsabilité morale des autorités belges a été retenue, mais aucun coupable n’a été identifié, et aucune condamnation n’a jamais été prononcée. Sa famille et une poignée d’enquêteurs continuent de se battre pour faire éclater la vérité. 

France 24

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici