Tout ce qu’il faut retenir sur la conférence de presse de Sonko

0 34

Ousmane Sonko a tenue une conférence de presse pour compatir et lancé un appel à la solidarité nationale à l’endroit des victimes des eaux pluviales .Il a profité de cette tribune pour évoquer les questions d’actualités politiques. Les différents points étalés dans son débit sont les suivants :

767 milliards injectés dans le secteur de…

“Nous avons examiné le document de l’Onas et du Progeb qui sont les deux plus grandes structures qui interviennent dans le programme. Au moment où on parle, ils n’ont même pas injecté 200 milliards dans les inondations. Et ce qui est effectivement mobilisé, qui figure dans le document de l’Onas, ce sont 48 milliards sur 767 milliards. Deux questions se posent : ce qui a été fait a été fait dans quelles conditions, où est ce que l’argent est passé ? Ensuite, le compte qu’on doit réclamer à Macky, c’est : pourquoi à partir de 2014 il a abandonné l’assainissement qui n’est plus une priorité dans le budget du Sénégal, abandonnant en même temps les populations à leur triste sort.”

Macky Sall se réfuge derrière le climat

“Le président a voulu se réfugier derrière le changement climatique. En soi, il n’y a même pas de changement climatique. Il a plu à Dakar, le samedi, 93mm. Et le cumul, le 7 septembre, était de 342mm. Comparé aux 1600mm de cap-Skiring, aux 1500mm de Ziguinchor etc. ce n’est pas de la pluie. Il fait des comparaisons en disant qu’il y a des inondations même dans les pays développés. Mais dans ces pays-là pour qu’il y ait inondation, il faut soit des pluies diluviennes,  des ouragans, et des orages il n’y en a pas eu à Dakar. »

Des infrastructures sauvages et désordonnées .

Il n’y a pas encore une pluviométrie exceptionnelle. La réalité c’est qu’il y a un déficit d’investissement sur les infrastructures d’assainissement et une urbanisation sauvage et désordonnée. La troisième chose, c’est la construction anarchique des grandes infrastructures sans articulation avec les plans d’urbanisme et d’assainissement. Regardez les dégâts que le Ter est en train de faire dans certaines zones. Le Brt fait la même chose. C’est cela la vérité, ils cherchent de faux alibis.

C’est quoi être chef de l’opposition?

“Dans ce contexte, il est inacceptable que des acteurs politiques soient dans des discussions pour créer d’autres institutions simplement pour donner des sucettes à des acteurs politiques et cette fois ci à l’opposition. Il est indécent de parler de statut de chef de l’opposition avec budget. Certains parlent de 2 milliards. C’est quoi un chef de l’opposition ? Il est chef de qui ou de quoi ? Moi personne n’est mon chef dans l’opposition. Je ne demande d’autorisation à personne et personne ne parlera jamais en mon nom. »

3e mandat : la décence interdite…

“La décence interdite ,aujourd’hui,  de parler de troisième mandat. Tous ceux qui parlent de troisième mandat méritent la prison. Parce que ce sont des pyromanes. Je ne parle même pas de l’aspect constitutionnel (…) Au soir de l’élection de 2024 Macky Sall ne sera plus président du Sénégal. Et il va rendre compte, lui et tous ceux qui sont autour de lui. Certains me disent qu’il faut pas tenir ce discours, il faut le rassurer. Ils vont tous rendre compte.”

Report des élections…

“Nous exigeons que le calendrier républicain soit respecté. Qu’est-ce que les maires ont fait dans leurs différentes localités. On repousse et on repousse encore. On va repousser jusqu’à quand? Il faut qu’en mars ou avril les locales se tiennent. Et l’argument de l’audit du fichier ne peut pas justifier un report. Si l’audit se termine avant, c’est bon, si ça ne se termine pas on va avec l’actuel fichier. Et avec ce fichier, Macky sera battu. Nous exigeons la tenue à date des élections locales et les législatives de 2022.”

“En 2012 il avait exigé la dissolution du Sénat. Nous, nous exigeons la dissolution des institutions inutiles comme le Conseil économique social et environnemental, le Haut Conseil des collectivités territoriales, le Haut conseil du dialogue social etc.”

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.