Tambacounda : le présumé meurtrier du commandant Sané nie l’avoir tué

0 13

Le présumé meurtrier du commandant Sané nie l’avoir tué. L’homme à la barre , indique qu’il avait avoué sous la torture. Le chef du Gang a montré des cicatrices sur son corps comme étant des séquelles du traitement qui lui avait été infligé durant son passage à la gendarmerie de Koumpentoum, durant l’enquête préliminaire.

De leur côté, les gendarmes ont incriminé Idrissa Sow comme étant le tueur du commandant de brigade. La défense quand à elle , tente de faire croire que c’est un des gendarmes qui a tiré sur le commandant de Brigade, renseigne la Rfm

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.