Sonko joue avec le feu: Propos tenus par …

0 24


La soif de pouvoir n’autorise pas tous les excès. A force de jouer avec le feu, Ousmane
Sonko finira par se brûler les ailes ; car il est assurément trop petit pour bruler le
Sénégal. Ce pays, le nôtre, nous transcende tous. « Nul n’est assez fort pour prétendre
s’y établir tout seul. Et nul n’est trop faible pour y être privé de sa place. », aime à
rappeler aussi souvent que possible, le Président Macky Sall. Le Sénégal est en effet
un indivis, un héritage de plusieurs centaines de milliers d’années, un carrefour de
fondements culturels féconds et divers, un compromis dynamique bâti dans la paix et
l’effort, par nos ancêtres, venus de tout l’Ouest-africain. Le Sénégal demeure notre
rempart invincible, une muraille infranchissable, contre les extrémismes et les
désordres de toutes sortes. Nous avons le devoir d’y veiller, pour le léguer tel quel,
aux générations futures.
En affirmant depuis Ziguinchor que « le Président Macky Sall et son gouvernement
n’aiment pas la Casamance », Ousmane Sonko a encore « trop-parlé » ; ce qui, du
reste, devient une habitude, pour lui. Or, de par l’expérience humaine, le « trop-
parler », parce qu’il rime toujours avec dérapage, n’a jamais porté le « parler-vrai ».
Ce n’était ni l’endroit, ni le moment, pour ce « trop-parler » de Ousmane Sonko, qui
défie en réalité la région, la nation et la vérité historique.
On dit en Casamance, que le mensonge n’oblige pas la parenté.
C’est pourquoi, nous, enfants de Sédhiou, de Bounkiling, de Goudomp, de Ziguinchor,
de Bignona, de Oussouye, de Médina Yoro Foulah, de Kolda, de Vélingara, en somme
de la belle région naturelle de Casamance, nous nous indignons et exprimons notre
désapprobation totale aux propos irresponsables, dangereux et immatures de cet
attiseur de braises, aux desseins inavoués. Mais nous ferons face au nom de la
Casamance, celle qui travaille pour la paix définitive, c’est-à-dire la Casamance
véritable et éternelle, celle que nous aimons, dans le Sénégal solidaire et inclusif que
nous voulons : le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous.
Depuis l’avènement du Président Macky Sall à la tête du pays, jamais nous avons été,
en effet, aussi proches d’une paix définitive en Casamance.
Circuler de nos jours en toute quiétude, du Fogny à Loudia Ouloff en pays Kassa,
atteste bien de cette nouvelle ère de paix qui se consolide chaque jour davantage.
Circuler de Madina Sabakh à Madina Wandifa, est comme partir en villégiature, grâce
au Pont de la Sénégambie, fruit de la politique de bon voisinage et de paix des
Présidents Macky Sall et Adama Barrow. En ce qui concerne l’axe Dakar-Ziguinchor,
les performances des secteurs aérien et maritime ne se comptent plus, grâce à la
politique inclusive de tarification, faite de subventions mises en place par le Chef de
l’Etat.
En vérité, jamais la région n’a été autant destinataire d’investissements publics, que
sous le Président Macky Sall…..

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.