Projet pétrolier du Sénégal woodside fait le point

0 22

En cette période où la pandémie de la covid-19 secoue les grandes compagnies, un regard particulier est porté sur les projets pétroliers. Dans le monde, beaucoup de compagnies ont différé leurs projets d’investissement dans le secteur. Mais chez nous, Woodside et ses partenaires de Sangomar ont décidé de maintenir  le planning prévu. L’opérateur, Woodside, a donné des nouvelles sur l’exécution du projet.

Dans les résultats de son second trimestre de l’année, Woodside a donné des nouvelles sur le déroulement des travaux de la phase 1 du développement. L’opérateur indique que la coentreprise (Ndlr: Cairn, Woodside, Far, Petrosen) à Rufisque, Sangomar et Sangomar Deep Offshore continue de progresser dans l’exécution.

«Woodside progresse dans les activités de passation de marchés et d’approvisionnement et travaille avec les entrepreneurs sur les travaux de conception détaillée du FPSO et le début de la fabrication de l’équipement sous-marin », indique la compagnie.

En effet, Woodside informe qu’il se prépare aussi pour la campagne de forage et de développement de 23 puits. Mais, il rassure que les infrastructures sous-marines de la phase 1 et la planification globale du projet restent en bonne voie pour la livraison du premier pétrole ciblé en 2023.

Pour rappel, ce projet est marqué par la mise en défaut de Far qui peine à trouver les ressources nécessaires pour s’acquitter de sa part d’investissement du budget de développement.

Igfm

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.