Cinq personnes ont péri et 34 autres blessées dans un affrontement à Téhiri, un village du canton Nékédi (40 km de Gagnoa),  le jour du scrutin présidentiel, entre partisans et opposants à la candidature du président Alassane Ouattara, a appris l’AIP dimanche 1er novembre 2020, de sources médicales.

Ces affrontements ont débuté, apprend-on, lorsqu’un groupe de partisans de l’opposition politique qui a appelé à la désobéissance civile contre la candidature du président sortant, avait tenté d’empêcher les partisans du candidat Ouattara, de prendre part au scrutin, au niveau du centre de vote de l’Epp Ecole 1 de Téhiri.

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici