Ousmane Faye est formel et catégorique. Scotché ce mercredi lors d’une activité politique dans le département de Pikine, il n’a pas manqué de se prononcer sur l’actualité marquée par la sortie du leader de Pastef.

Selon lui, « s’il y a quelqu’un qui doit revoir sa communication et sa stratégie politique, c’est bien Ousmane Sonko. Voila un politicien malintentionné qui pour un oui ou un non, il déverse des insanités sur les gens, et les institutions, s’il ne profère des menaces. Personnellement je n’ai jamais douté de son état dépressif, parce qu’il ne doit pas se douter que le Sénégal est l’un des pays les plus stables de la sous région. C’est une nation unie et bénie qui regorge de chefs religieux, coutumiers, traditionnels, où l’éducation à la base invite à la décence et prône des valeurs, mais aussi interdit le mal sous toutes ses formes. En appelant et en disant assumer ses propos relatifs à un appel à insurrection, le voilà qui franchit le Rubicon et sonne l’alerte sur son état psychiatrique défaillant », soutient d’emblée le patron de MWS.

Devant une assistance toute ouïe, Ousmane Faye alerte: « tout le monde a entendu les menaces conspirationnistes de ce voyou devenu déboussolé depuis que la justice a pris son dossier de viol en main. Ne sachant plus à quel saint se vouer pour échapper à la loi punitive, le voilà qui veut anticiper sur une inculpation certaine en y mêlant la chose politique. Mais il est démasqué, ses propos seront nuls et sans effet, car personne ne le suivra dans ses folies ».

La coalition MWS dans son ensemble condamne ses propos et invite les forces de sécurité et de défense à veiller scrupuleusement aux agissements de « ce désespéré politique qui sait qu’il ne pèse rien, et qu’il sera battu à plate couture avec Yewwi et toute l’opposition lors des prochaines législatives ».

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici