Macron et Erdogan : La montée des périls

0 26

Le moins qu’on puisse dire , c’est que le torchon brûle entre Paris et Ankara depuis que Recep Tayyip Erdogan a vertement condamné les déclarations de son homologue français sur le « séparatisme islamiste » ou encore la nécessité de « structurer l’islam » en France

Ce Samedi, Recep Tayip Erdogan dans un discours télévisé, a déclaré sans sourciller. « Tout ce qu’on peut dire d’un chef d’Etat qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c’est : allez d’abord faire des examens de santé mentale », avant d’ajouter « Macron a besoin de se faire soigner »,
Le président Turc réagissait à la position de Macron vis à vis des musulmans suite à l’affaire Samuel Paty

Depuis lors l’ambassadeur de France en Turquie a été rappelé à Paris. L’Elysée dénonce « l’outrance et la grossièreté » d’Ankara. Tout cela ne ne semble pas calmer les ardeurs du président turc qui a réitéré ses propos dimanche.

Samuel Paty a été décapité le 16 octobre par Abdoullakh Anzorov, un réfugié d’origine russe tchétchène de 18 ans, pour avoir montré des caricatures du prophète Mouhamed (Pslf) lors de deux cours sur la liberté d’expression.

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.