Louga: un homme condamné pour avoir violenté sa « Niarel »

0 23

Le tribunal de Louga a condamné un père de famille pour violence conjugale , séquestration et mis en danger de la vie d’autrui.

L’affaire enrôlée mercredi dernier, par le tribunal de grande instance de Louga, qui statuait en matière correctionnelle, n’a pas laissé insensible le juge, présidant l’audience : «Comment peut-on traiter de la sorte une femme avec qui on a huit (8) enfants. C’est inhumain ! Vous avez ligoté votre femme des deux pieds, ensuite vous l’avez enfermée dans une chambre durant une nuit. Elle a été libérée par la police. Vous imaginez le tort que vous avez causé à vos enfants…»

Appelé à s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés, le prévenu qui a comparu libre, a tout avoué : «Je voulais tout simplement lui faire peur, afin qu’elle se comporte en femme responsable, et qu’elle me reste fidèle ».

 Le Parquet a requis l’application de la loi. Le prévenu, a été déclaré coupable de séquestration et de mise en danger à la vie d’autrui et condamné à trois mois ferme.

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.