Pas de dérogation pour les sportifs. Le Liverpool FC ne sera pas autorisé à entrer sur le territoire allemand pour jouer son 8de finale de Ligue des champions contre Leipzig prévu le 16 février en raison des restrictions liées à la pandémie, a déclaré jeudi 4 février le ministère de l’intérieur allemand.

L’interdiction d’entrer sur le territoire allemand depuis la Grande-Bretagne ne prévoit pas « de dérogation spéciale pour les sportifs professionnels », a déclaré une porte-parole du ministère de l’intérieur. En conséquence, « le club de Leipzig a été averti que les événements prévus ne rentraient pas dans les dérogations existantes », a-t-elle ajouté.

Plan B

Le club saxon avait déclaré mercredi avoir demandé aux autorités allemandes d’accorder au Liverpool FC une telle dérogation pour que cette équipe puisse venir jouer sur le sol allemand. Or, la semaine dernière, l’Allemagne a interdit aux compagnies aériennes de transporter vers le territoire allemand des personnes en provenance de zones touchées par des mutations du coronavirus, à l’exception des citoyens allemands ou des personnes résidant en Allemagne. Cette réglementation court officiellement jusqu’au 17 février, au moins, et concerne au premier chef la Grande-Bretagne, où un variant du SARS-CoV-2, estimé comme beaucoup plus contagieux, est très répandu.

 Le club de Leipzig s’attendait à une telle décision et, selon les informations du SID (Sports-Informations-Dienst), filiale sportive allemande de l’Agence France-Presse, il est en train de réfléchir à un plan B. L’Union européenne des associations de football (UEFA) a donné comme date limite au club allemand le 8 février pour trouver une solution, au risque sinon de perdre la rencontre sur tapis vert, par 3-0. Parmi les solutions envisageables : disputer la rencontre sur terrain neutre, donc hors de l’Allemagne, ou intervertir les matchs aller et retour.

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici