A la suite d’informations parues dans certains médias, la Direction générale de Dakarnave tient à apporter des précisions sur le licenciement de 7 travailleurs et la demande d’autorisation de licenciement envoyée à l’Inspection du Travail, pour un délégué du personnel.
La Direction générale de Dakarnave n’a jamais soutenu une liste syndicale particulière étant donné qu’il n’existe qu’un seul syndicat légalement constitué, en l’occurrence le SATNAV affilié à l’UNSAS.


Un groupe de travailleurs prétendant appartenir à un syndicat, sans jamais avoir rapporter la preuve de sa légitimité, s’est dressé contre la Direction générale pour empêcher la tenue des élections des délégués du personnel.


Ce groupe a d’abord détruit les affiches d’informations destinées aux travailleurs et placés dans les emplacements qui leurs sont réservés.
Ce groupe de travailleur a ensuite fait irruption dans le bureau de vote pour empêcher illégalement le déroulement du scrutin en se livrant à des actes de vandalisme, matérialisé par des saccages et la destruction du matériel de vote.


Aussi, la Direction générale de Dakarnave a-t-elle tiré toutes les conséquences de droit de ce comportement et a procédé au licenciement des travailleurs qui n’ont respecté ni le règlement intérieur de l’entreprise, ni le code du travail, ni leurs collègues, en les empêchant illégalement de choisir démocratiquement leurs représentants au sein de l’entreprise.
La Direction générale de Dakarnave confirme sa volonté de toujours privilégier le dialogue social constructif avec l’ensemble des acteurs de l’entreprise et les organisations syndicales légalement constituées.

Dakar, 18 juin 2021

La Direction Générale

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici