Les tribunaux paralysés pour 72h à cause de …

0 21

 Le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) durcit le ton. Il a à nouveau décrété 72 heures de grève renouvelables à partir de ce lundi. Selon le Bureau Exécutif National (Ben), il s’agit de poursuivre la lutte contre l’impertinence historique du ministre de la Justice, Me Malick Sall.

«Depuis trois semaines, le garde des Sceaux entretient une belligérance extrémiste à l’encontre des travailleurs de la Justice parce qu’il supporte mal leurs critiques publiques qui, après un délai de grâce de 14 mois, a fini par décrier son manque de volonté caractérisé à mettre en œuvre des réformes portées par décrets déjà signés par le président de la République», fulmine le Secrétaire général du Sytjust,

Dans les colonnes du journal L’As, le Sytjust considère l’attitude de Me Malick Sall comme une démission face à ses responsabilités dans une grave crise qui a pour conséquence un dysfonctionnement indescriptible du service public de la Justice. Les travailleurs de la Justice sont conscients que les dysfonctionnements sont très ressentis par les populations. Mais le garde des Sceaux n’en a cure, d’après Me El hadji Aya Boun Malick Diop. Quoi qu’il en soit, avertit-il, les travailleurs sont déterminés à mettre en œuvre les droits qu’ils ont acquis à travers d’âpres luttes et feront bloc face aux tentatives de sabotage du ministre de la Justice et des lobbies obscurs.

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.