Bruno Beausir, également connu sous son nom de rappeur Doc Gyneco, a été condamné, mardi 18 mai à Paris, à cinq mois d’emprisonnement avec sursis et à 2 000 euros d’amende pour violences conjugales, pour avoir insulté et donné de violentes gifles à son épouse au mois de mars. Une peine légèrement en deçà des réquisitions du parquet, qui avait demandé en fin de matinée six mois de prison avec sursis.

Le tribunal correctionnel a assorti ces cinq mois d’emprisonnement d’un sursis probatoire de trois ans, durée pendant laquelle l’artiste devra respecter plusieurs obligations, notamment celles de reçevoir des soins et de suivre un stage sur les violences conjugales, ainsi que les interdictions de paraître au domicile de son épouse et d’entrer en contact avec elle.

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici