Le Sénégal est secoué par des scènes de violences et des manifestations depuis l’arrestation mercredi de l’opposant politique Ousmane Sonko. Alors qu’il se rendait au tribunal où il était convoqué pour répondre à des accusations de viol – qu’il nie – il a officiellement été interpellé pour trouble à l’ordre public. Son arrestation a provoqué la colère de ses partisans et de nombreux Sénégalais, entraînant des affrontements entre jeunes et forces de police ainsi que le saccage et le pillage de magasins. Selon l’AFP, ces heurts ont fait au moins un mort jeudi dans le sud du pays.

Les messages de Gueye, Kouyaté et Gomis

Sur les réseaux sociaux, plusieurs footballeurs sénégalais ont exprimé leur douleur en découvrant ces images de guérilla urbaine. « Quelle tristesse que de voir mon pays se déchirer ainsi. Je souhaite toutes mes condoléances aux familles des victimes. (…) Je prie vous, prions tous pour le Sénégal et ne laissons pas quelconques bienfaits mondains et éphémères nous détourner ce qu’il y a de plus valeureux. Je vous aime mes chers frères et sœurs », a réagi sur Twitter l’attaquant de Basaksehir, Demba Ba.

Même peine du côté d’Idrissa Gueye. « Non à la violence, amour sur notre Sénégal », a commenté le milieu parisien en story Instagram. Cheikhou Kouyaté, joueur de Crystal Palace, a tenu à apporter « force et courage au peuple sénégalais dans ces moments difficiles ainsi qu’à toute la diaspora à travers le monde en espérant que tout va s’arranger ».

« Notre pays a déjà souffert et souffre encore beaucoup, il ne mérite pas tout cela, stop à la violence », a écrit sur Instagram le portier du Stade Rennais, Alfred Gomis. « Nous avons toujours été un pays uni, ne détruisez pas cela, pour rien au monde », a complété l’attaquant monégasque Krépin Diatta.

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici