Benjamin Pavard a offert, jeudi 11 février, au Bayern Munich un grand chelem extraordinaire de six titres en moins d’un an, en marquant l’unique but de la finale du Mondial des clubs au Qatar contre les Tigres de Monterrey (1-0).

Les Allemands rejoignent dans l’histoire le FC Barcelone de 2009, la seule équipe avant eux à avoir gagné la même année coupe, supercoupe et championnat nationaux, Ligue des champions, Supercoupe d’Europe et Coupe du monde des clubs. « Nous avons écrit l’histoire, nous avons notre sextuplé, c’est énorme », a déclaré Robert Lewandowski au micro de DAZN.

Face à des Mexicains qui ont défendu avec abnégation mais n’ont pas fermé le jeu, les champions d’Europe ont dû faire preuve de patience. Ils ont été délivrés par un but de Benjamin Pavard à la 59e minute. Le défenseur de 24 ans a repris seul face au but vide un ballon adressé de la tête par Lewandowski, vainqueur d’un duel aérien contre le gardien des Tigres.

Un record d’efficacité pour Hansi Flick

En première période, Joshua Kimmich avait cru donner l’avantage aux siens (18e), mais l’arbitre a logiquement annulé le but, après consultation de la vidéo, pour un hors-jeu de Lewandowski qui avait gêné le gardien.

Sans complexes, les Tigres ont vainement essayé de partir en contre, sous l’impulsion de leur buteur André-Pierre Gignac, qui a très souvent décroché en milieu de terrain pour récupérer les ballons et construire le jeu.

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici