La banque mondiale suspend la publication des rapports de …

0 22

Après avoir décelé des irrégularités dans les données  de certains pays. La Banque mondiale explique qu’un certain nombre d’irrégularités ont été signalées concernant des modifications apportées aux données des rapports Doing Business 2018 et Doing Business 2020. Lesquels ont été publiés respectivement en 2017 et 2019. Et ces modifications n’étaient pas cohérentes avec la méthodologie Doing Business.

«L’intégrité et l’impartialité de nos données et analyses étant capitales, nous engageons immédiatement les actions suivantes : Nous procédons à un examen et une évaluation systématiques des modifications apportées aux cinq derniers rapports Doing Business après le processus institutionnel d’examen des données. Nous demandons à la fonction indépendante d’Audit interne du Groupe de la Banque mondiale de réaliser un audit des procédures de collecte et d’examen des données aux fins du rapport Doing Business ainsi que des mesures de contrôle destinées à préserver l’intégrité des données », indique l’institution financière dans son communiqué parcouru par iGfm.

Ainsi, elle compte, en fonction des résultats de ces actions, corriger rétrospectivement les données des pays les plus concernés par ces irrégularités. La situation a été exposée au Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale, ainsi qu’aux autorités des pays les plus touchés. Et la publication du rapport Doing Business sera interrompue pendant la durée de l’évaluation, indiquent-ils.

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.