Intérim, succession : Au Ps on ne parle pas du tout le même langage

0 29

sortie de Serigne Mbaye Thiam fait grincer des dents dans les rangs du Parti socialiste (PS) où la succession du défunt secrétaire général Ousmane Tanor Dieng revient au-devant de l’actualité.

Dans une réplique à Serigne Mbaye Thiam, Aminata Mbengue Ndiaye reconnaît assurer l’intérim de feu Ousmane Taonor Dieng en attendant l’élection d’un nouveau secrétaire général. «Le PS n’a aucun problème. Actuellement, je suis le SG du parti. L’élection d’un nouveau SG, après le décès de Tanor Dieng, n’est pas mon agenda actuel. J’assure l’intérim et on en parlera le moment venu. Au PS, nous avons un règlement intérieur et des statuts. Je ne peux pas être le responsable du parti politique et créer des polémiques autour de questions sans importance», a-t-elle déclaré, reconnaissant ouvertement qu’elle assure bien un intérim.

Mais pour le secrétaire permanent du Parti socialiste, Cheikh Sadibou Seye, la secrétaire générale, Aminata Mbengue Ndiaye, n’assure point un intérim qui est limité dans le temps. Et les textes du Ps ne prévoient pas d’intérim selon lui. Ce qui veut dire que Aminata Mbengue Ndiaye, « est plutôt dans le mandat du défunt secrétaire général Ousmane Tanor Dieng », explique Seye dans les colonnes du quotidien Le Soleil.

A l’en croire toujours, le mandat de Mbengue Ndiaye ne prend fin qu’au prochain congrès qui se tiendra au terme de la vente des cartes et du processus de renouvellement des instances de base.

Succession pour les uns, intérim pour les autres, au Ps on ne parle pas le même langage. La page Tanor, jusqu’ici en suspens, pourrait bien révéler des surprises dans les prochains jours.

Seneweb

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.