Guinée : la CEDEAO, L’Union Africaine et L’ONU en sapeurs pompiers

0 28

Le représentant spécial de l’ONU pour l’Afrique de l’ouest, Mohamed Ibn Chambas. Le président de la Commission de la Cédéao Jean-Claude Kassi Brou et une délégation des nations unis sont en Guinée pour jouer les bons offices suite à la crise post électorale dans ce pays

La tension a atteint son paroxysme en Guinée après que la CENI a proclamé officiellement Alpha Condé, 82 ans, vainqueur de la présidentielle du 18 octobre avec 59,49% des voix, ouvrant ainsi un troisième mandat controversé, face à Cellou Dalein Diallo, 68 ans, qui aurait recueilli 33,5% des suffrages selon toujours la Céni. Ce dernier pourtant s’était déjà proclamé vainqueur du scrutin

La visite des émissaires de l’ONU, de l’Union africaine et de la Cédéao, survient après les fortes violences liées à la réélection contestée du président Condé alors que les manifestations se multiplient dans le pays occasionnant une répression sanglante.

Les partisans de l’opposant Cellou Dalein Diallo, affirment que « le bilan provisoire des exactions de ces derniers jours est de 27 morts et près de 200 blessés par balles », des chiffres contestés par le camp du pouvoir qui fait état de dix morts. Il est quasiment impossible pour l’heure d’obtenir un bilan de ces violences de source indépendante.

Au moment ou nous publions, les forces de l’ordre bouclaient toujours le domicile de l’opposant Cellou Dalein Diallo le privant ainsi de s’adresser aux journaliste, selon l’AFP.

De sources diplomatiques, les émissaires présents sur place, doivent quitter Conakry mardi matin.

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.