Mme Diouck Mbaye, présidente de la Fédération nationale des femmes rurales (FNFR) a réclamé, ce vendredi, une meilleure représentation de ses camarades dans les institutions de la République. Membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE), elle était dans la localité de Keur Selick dans le département de Kaolack pour présider une cérémonie de remise de récompenses à ses membres. 
L’instance faîtière des femmes du monde rural ne veut pas être en reste dans la revendication du succès de la coalition au pouvoir aux dernières législatives. Sa présidente Diouck Mbaye, s’y est employée sans ambages: “ tous les observateurs sont unanimes à faire ressortir la contribution décisive du monde rural dans la victoire du camp présidentiel lors du scrutin du 31 juillet dernier. Et à ce propos, les femmes n’ont pas été en reste. Aujourd’hui il y a une surenchère autour de cette victoire. Nous assistons, amusées, à cette passe d’armes alors que les véritables acteurs sont marginalisés “ soutient la membre du Cese. Une performance non récompensée à ses yeux: “ Comment peut-on mobiliser toutes ses femmes en faveur du président Macky Sall et n’avoir aucun député à l’l’Assemblée nationale, encore moins au sein du Haut conseil des collectivités territoriales? Les femmes doivent avoir une meilleure représentation dans les institutions. Nous espérons que le président de la République nous entendra à ce sujet », lance-telle. Par ailleurs, la responsible de l’organisation faîtière a réclamé plus d’engrais pour ses membres. “ Nous avons reçu 50 tonnes de semences certifiées; par contre pour l’engrais, la quantité reçue est loin de satiafaire la demande en hausse”, dit-elle.

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici