» L’ épreuve traitant d’un sujet qui parle de l’homosexualité serait une hécatombe pour les enfants » .

Seulement, l’auteur de ce texte d’anglais, à savoir un des conseillers pédagogique dans la cellule d’anglais du département de Rufisque refuse, de retirer le texte .

Il a soutenu que « ce serait injuste que les élèves n’aient pas leur opinion sur la question », rapporte une professeur d’anglais interrogée par le journal Source A.

Pour rappel ce texte a été présenté aux élèves lors des examens de bac blanc .

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici