Traditionnellement, la fédération Sénégalaise de Cyclisme clos sa saison par l’organisation des championnats nationaux. Cette compétition était absente du calendrier fédéral depuis bientôt une bonne vingtaine d’années.

La nouvelle équipe fédérale dans son programme d’élargissement et de massification a choisi cette année la belle région de Tamba Counda. Pour donner plus d’intérêt à ces grandes épreuves, la FSC a associé à ces compétitions le grand prix de Son Excellence Monsieur le Président de la République pour en faire une belle du sport et de la jeunesse en général.

Toute la famille sportive cycliste sera l’hôte de TAMBA qui d’après certaines sources était un chasseur établi dans cette localité pour en faire un Counda ( Maison) dans la langue locale. Tambacounda est la 5ème région du Sénégal qui s’étendait à Kédougou et Bakel d’oû son appellation de SÉNÉGAL ORIENTAL parce que situé à l’est du pays à 550kms de Dakar.

Il regorge d’énormes potentialités minières avec beaucoup de zones aurifères et garde jalousement encore une grosse réserve de mine de fer non encore exploitée d’oû la création de la MIFERSO encadrée dans un environnement d’une belle faune qui couve une flore qui embaume cette partie orientale oû divaguent librement les animaux sauvages dans le mythique parc de Niokolo Koba.

Koba est un bel animal sauvage qui ressemble à un bœuf avec une belle carapace dominée par ses longues cornes servant d’ornements à certaines sites hôtelières. Sa température est quelque fois peu clémente ce qui fait qu »il était considéré à tort comme une région punitive oû étaient affectés les fonctionnaires récalcitrants ainsi les détenus dangereux. Aujourd’hui, il est la plaque tournante entre le Sénégal, la Mauritanie, la Guinée, la Gambie et se trouve plus proche des villes les plus importantes entre ces pays et leurs capitales.

Tamba Counda est aussi traversé par un grand marigot appellé MAMA COUNDA très fréquenté en hivernage par les femmes pour faire la lessive. Sa culture est diversifiée et trés riche en sonorités Bambaras, toucouleurs et Soninkés. D’ailleurs Bakel, un de ses départements abritait le pavillon de René CAILLE sur une montagne qui domine le fleuve SÉNÉGAL et cette localité est devenue célèbre pour son festival annuel baptisé « Festival des Ondes de l’intégration  » initié par Bakary DIAKITE un digne fils de DIAWARA lieu mythique d’attraction de ce festival.

Les délégations présentes pourront déguster le matin un bon  » Moni Kalama » ce leur donnera du tonus durant la journée. C’est dans une ambiance de  » Yéla » et de sons de  » Djembé » que nos cyclistes vont disputer les 06, 07, 08 Janvier 2023 la course d’oû sortira le champion du Sénégal sur le tronçon Tamba – Bala- Tamba soit 120kms. Cette course sera précédée du Grand Prix du Chef de l’Etat sur un circuit fermé de la ville. En prélude, il est prévue une grande randonnée populaire cycliste ouverte à tous les âges et une démonstration d’acrobaties cycliste par BMX et le lancement du vélo électrique.

Ce sera aussi l’occasion de détecter de jeunes talents qui seront aptes à défendre les couleurs nationales aux JOJ26. Le Président de la Fédération Papa Fata FAYE et son équipe engagent ainsi un véritable combat de réforme et veulent imprimer un souffle nouveau au cyclisme Sénégalais en le remettant résolument dans le peloton de l’élite Africain en attendant le Critérium du Sénégal prévu l’année prochaine. Beaucoup de récompenses sont prévues pour cette grande fête.

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici