Le Covid-19 s’invite à nouveau à l’Open d’Australie. Après les perturbations avant le tournoi, un nouveau confinement de cinq jours a été ordonné, vendredi 12 février, pour contrer une possible résurgence de l’épidémie. Il concerne l’Etat de Victoria – dont Melbourne est la capitale – soit six millions d’habitants.

Le premier ministre de l’Etat de Victoria, Daniel Andrews, a annoncé que ce confinement, qui débutera à partir de minuit heure australienne, était nécessaire pour stopper un cluster « hyperinfectieux » de contaminations au variant anglais du coronavirus, susceptible de ruiner les efforts menés jusqu’à présent avec succès par l’Australie.

Cette mesure porte un nouveau coup au premier tournoi du Grand Chelem de la saison 2021, qui a débuté lundi avec trois semaines de retard pour permettre aux meilleurs joueurs du monde d’effectuer quatorze jours de quarantaine à l’hôtel. C’est dans l’un de ces hôtels ayant servi à l’isolement de plusieurs joueurs et participants que le variant est apparu, contaminant jusqu’à présent treize personnes parmi le personnel de l’hôtel et leur famille.

« Réaction courte et tranchante »

En vertu de ces nouvelles restrictions, les habitants du Victoria devront rester chez eux pendant cinq jours, sauf pour un nombre limité d’activités essentielles autorisées comme faire leurs courses et des exercices physiques. Les rassemblements sont interdits et le port d’un masque obligatoire en dehors du domicile.

Il s’agit d’un sérieux revers pour la population confinée plus de cent jours en 2020 pour juguler une précédente épidémie qui avait touché des milliers de personnes et en avait tué quelque 800. Cette mesure avait été levée à la fin du mois d’octobre.

Les patrons des petits commerces étaient d’autant plus désemparés que ces mesures ont été décidées à la veille du week-end de la Saint-Valentin, sur lequel ils comptaient pour rattraper les pertes enregistrées l’an passé.

« Ces restrictions visent à nous assurer que nous réagissons de manière appropriée à la souche de coronavirus la plus infectieuse et la plus rapide que nous ayons jamais vue », a déclaré M. Andrews lors d’une conférence de presse organisée à la hâte vendredi, après une hausse dans la nuit du nombre de cas liés à un foyer de contamination dans l’hôtel de l’aéroport de Melbourne, où des voyageurs internationaux étaient placés en quarantaine.

M. Andrews s’est dit convaincu que « cette réaction courte et tranchante pour couper la propagation [serait] efficace. Nous serons en mesure d’étouffer ce phénomène. Nous pourrons l’empêcher de nous échapper ».

Tournoi à huis clos

Les problèmes rencontrés lors de l’Open d’Australie illustrent la difficulté d’organiser de grands événements sportifs depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici