Pour le docteur Jean-Claude Tardif, qui a dirigé l’étude, c’est une «découverte scientifique majeure» et la colchicine est le premier «médicament oral efficace pour traiter les patients non-hospitalisés».

Une équipe de chercheurs de l’Institut de cardiologie de Montréal croit avoir trouvé une arme efficace contre la COVID-19: la colchicine, un comprimé oral déjà connu et utilisé pour d’autres maladies.  

L’étude COLCORONA portait sur 4 159 patients dont le diagnostic de COVID-19 avait été prouvé par un test naso-pharyngé (PCR). 

L’analyse de l’étude a démontré que la colchicine avait «entraîné des réductions des hospitalisations de 25%, du besoin de ventilation mécanique de 50%, et des décès de 44%».   

«Notre étude a montré l’efficacité du traitement utilisant la colchicine pour prévenir le phénomène de “tempête inflammatoire majeure” et réduire les complications liées à la COVID-19»,  a déclaré le Dr Jean-Claude Tardif

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici