Conseil des ministres, les décisions prises pour endiguer le COVID19

0 21

Le conseil des ministres du Mercredi 13 janvier 2021 s’est déroulé en vision conférence. Président de la République, Son Excellence Macky SALL a réu présenté ses condoléances aux familles éplorées, qui ont perdu un être cher, un collaborateur ou proche durant cette situation devenue endémique de la Covid-19.

Le Président de la République a rappelé que la propagation exponentielle, la sévérité et la gravité de la maladie, au regard des capacités et conseils des experts de notre système sanitaire, l’ont amené à décréter l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu sur l’étendue des régions les plus touchées : Dakar et Thiès.

Le Chef de l’Etat invite, dans cet esprit, le Ministre de la Santé à poursuivre la décentralisation effective et rapide dans les régions du SAMU NATIONAL. Les moyens logistiques et les ressources humaines et financières de cette structure névralgique, doivent être renforcés sans délai.

Le Président de la République indique également la nécessité d’accélérer la mise en œuvre urgente de la stratégie nationale de vaccination, dotée d’un budget conséquent.

Poursuivant sa communication, le Président de la République a mis l’accent sur la gravité de la situation.

A ce propos, il a insisté sur la mobilisation nationale 24h/24 pour sensibiliser les populations sur l’impératif de :

1° Respecter les gestes barrières et les protocoles sanitaires ;

2° Réguler les horaires d’ouverture et de fermeture des marchés ;

3° Réadapter le fonctionnement des établissements de santé (hôpitaux, centres de santé etc.)

4° Déployer avec le SAMU NATIONAL, des dispositifs préventifs et pragmatiques de prise en charge à domicile ;

5° Surveiller une éventuelle mutation du virus et contrôler davantage les entrées au niveau de nos frontières. A ce titre, le Chef de l’Etat se félicite de la certification de l’Aéroport international Blaise DIAGNE de Diass (AIBD) au programme d’accréditation sanitaire du Conseil International des Aéroports (ACI Monde).

Le Président de la République demande, dans ce contexte général, aux ministres sectoriels de réorganiser avec les acteurs, l’adaptation temporaire des activités économiques et sociales durant ce mois de janvier 2021.

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.