Communiqué de l’Apr sur le nouveau gouvernement

0 27

Le 28 Octobre 2020, le Président de la République, SEM Macky Sall a opéré un vigoureux recentrage en engageant un changement profond au niveau du dispositif de mise en œuvre de l’action publique. En effet, en procédant à la dissolution du Gouvernement, le Président Macky Sall ouvre une séquence nouvelle dans le cours politique, économique et social de notre pays, impacté par la dureté et la durabilité d’une crise mondiale majeure liée à la pandémie de la Covid19.

En effet, au plan mondial, la pandémie a mis à nu les vulnérabilités et fragilités communes de tous les États avec un risque aggravé de récession économique mondiale par un ralentissement généralisé de la croissance. Notre pays n’est pas épargné par cette tendance lourde, avec un taux de croissance projeté autour de 0,7%, après 4 années de mise en œuvre du PAP1 du Plan Sénégal Émergent, marquées par un taux de croissance moyen de plus de 6 %. Notre continent et la sous-région ouest africaine ne sont pas en reste non plus.

Ainsi, dans ce contexte mondial perturbé, le Président Macky Sall, a très tôt indiqué les nouveaux impératifs à prendre en compte pour faire face à la crise, en atténuer les impacts sur les économies, notamment celles des pays africains, qui pour la plupart étaient dans une trajectoire d’émergence et pour créer les conditions propices à la relance d’une économie mondiale fortement perturbée.

C’est tout le sens qu’il convient d’accorder à son plaidoyer retentissant pour l’annulation de la dette publique, à la promotion de solutions endogènes qui fécondent un nouveau modèle de développement et l’avènement d’un nouvel ordre mondial construit autour de l’humain. En effet, la pandémie de la Covid19, nous aura donné une leçon magistrale à retenir pour changer de paradigme en insufflant plus de solidarité, à l’échelle locale, nationale et mondiale. Ces orientations aujourd’hui largement soutenues de par le monde constituent sans aucun doute, des axes majeurs de progrès pour un monde plus responsable et plus solidaire.

Par ailleurs, au-delà des impacts économiques négatifs liés à la crise de la Covid19, la situation de la sous-région ouest africaine reste encore préoccupante au regard des questions de stabilité, de sécurité, de la réalité de la menace terroriste, des enjeux et défis de consolidation des processus démocratiques en cours avec des contestations pré et post électorales ici ou là, et de la recrudescence de l’immigration irrégulière avec son lot de drames humains.

Incontestablement tous ces facteurs constituent, entre autres, des éléments essentiels à prendre en compte dans le cadre de notre sécurité intérieure. Il nous faut également, dans un élan collectif, consolider notre cohésion nationale, assurer la protection sociale tous les sénégalais, sans exclusive, renforcer notre démocratie et notre vivre-ensemble et dans le même mouvement, retrouver la trajectoire ascendante du Plan Sénégal Émergent par le retour d’une croissance durable et inclusive.

Dans cette perspective, les décisions courageuses prises par le Président Macky SALL, avec le soutien des forces vives de la nation, ont permis à notre pays de conforter sa résilience, sanitaire, économique, sociale à travers le Programme de Résilience Économique et Sociale, doté de 1000 milliards de francs qui a permis de faire face à l’urgence, de renforcer notre système sanitaire, de soutenir les ménages, la diaspora ainsi que tous les autres acteurs de l’économie nationale.

Et c’est par une incomparable démarche empreinte, d’empathie, de responsabilité et de lucidité, reconnue par le monde entier que le Président de la République nous a appris à « vivre en présence du virus » et à créer les conditions de la maîtrise de sa propagation dans la perspective de renforcer la résilience de notre nation. 

Toutes les mesures prises par le Président de la République, s’inscrivent ainsi dans une vision claire des enjeux historiques de l’heure : préserver la santé et sauver l’économie par la mobilisation de notre nation et de son génie créateur en vue de la satisfaction des besoins de nos compatriotes au nom du « Sénégal de Tous et pour Tous ».

Aujourd’hui, les solutions durables de sortie de crise élaborées et adoptées à l’issue du Conseil Présidentiel de validation du PAP 2 A ont permis d’ajuster les priorités du Plan Sénégal Émergent au contexte et d’engager l’accélération de la mise en oeuvre et de l’exécution des projets et programmes. De façon substantielle, le PAP 2A vise la réduction de notre dépendance vis-à-vis de l’extérieur, par l’industrialisation durable et inclusive, l’accélération de la souveraineté alimentaire, sanitaire et pharmaceutique, la consolidation de la protection sociale et de l’équité territoriale ainsi que le renforcement du secteur privé national.

Dès lors, pour la prise en charge optimale de ces orientations et en réponse à ces différents enjeux et défis ci-dessus consignés, le Président de la République SEM Macky SALL, avec un sens élevé de l’État et  pragmatisme a mis en place ce 1er novembre 2020, un Gouvernement marqué d’une part, par la consolidation de la Coalition Bennoo Bokk Yaakaar et l’ouverture politique avec l’entrée dans l’équipe de membres de la Coalition IDY 2019, du Président Idrissa SECK, arrivé 2ème à l’issue de l’élection présidentielle de février 2019, et celle du Secrétaire Général du Parti Suxxali SOPI le Ministre Oumar SARR, ex coordonnateur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS).  

Cette ouverture est en parfaite cohérence avec la dynamique des consensus issus du dialogue national élargi et inclusif et la vision du Président SALL, d’un Sénégal ouvert, où tous les dignes fils du pays ont un rôle à jouer dans notre projet d’émergence.

D’autre part, le rajeunissement significatif de l’équipe gouvernementale, illustre la forte volonté du Président de la République de valoriser de façon optimale, le capital humain que constitue la jeunesse du Sénégal, dont l’insertion socio-professionnelle et l’emploi restent pour lui, des priorités fondamentales. C’est l’occasion de se féliciter de la création d’un ministère en charge de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur informel en vue de consolider encore plus et élargir les opportunités réelles offertes aux jeunes, aux femmes et aux acteurs du secteur informel dans la continuité des politiques pertinentes de promotion économique et sociale de ces segments essentiels de notre nation.

En vérité, au-delà du nouveau souffle et d’une nouvelle impulsion, ce Gouvernement d’ouverture et d’unité a pour mission essentielle de propulser la relance de l’Économie nationale et d’assurer la protection soutenue de toutes les forces vives de la nation. Sous la supervision du Président de la République, le Gouvernement doit immédiatement engager et poursuivre sans relâche, une dynamique d’innovations, de transformations et de réalisations au bénéfice des populations, eu égard aux impacts de la Pandémie de Covid19 qui a modifié l’axe des relations internationales, ébranlé l’économie de tous les pays et désarticulé en profondeur tous les systèmes organisateurs de la vie, aussi bien collective qu’intime, de toutes les sociétés du monde.

Faire face et ne rien lâcher ; placer d’abord et toujours la cause et les intérêts de nos compatriotes et du Sénégal au cœur des politiques publiques, tels sont les fondamentaux structurants de l’action permanente du Président de la République.

Réélu, avec un éclat singulier en février 2009, le Président de la République, SEM Macky SALL s’est appliqué à mettre en chantier, dans la continuité des brillantes réalisations de la phase 1 du Programme d’Actions Prioritaires du PSE, les thématiques centrales inscrites dans le PAP 2, en résonnance avec le programme Liggeyal Eleuk.

Engagé dans un exaltant processus de construction d’un Sénégal Émergent, le Président Macky Sall aborde ainsi un tournant historique qui combine urgence sanitaire, urgence économique et exigence d’intensification de notre marche irréversible vers l’émergence.

Ainsi, après avoir réajusté et décidé d’accélérer le PAP2, le Président Macky Sall entend faire retrouver à notre pays la croissance économique inclusive de ces dernières années, et maintenir cette trajectoire à travers une dynamique d’ouverture soutenue, dans le cadre de sa vision d’un pays apaisé et d’une nation soudée et d’une protection sociale renforcée. C’est du reste, tout le sens qu’il faut accorder au dialogue national mené avec un haut esprit patriotique par toutes les forces vives de la nation.

A cet égard, l’Alliance Pour la République, notre Parti, soutient totalement les choix opérés par son Président, qui vont dans le sens des exigences du moment et d’une judicieuse prise en charge des préoccupations majeures du peuple sénégalais dans un contexte mondial, sous-régional et national exceptionnellement difficile.

C’est donc tous ensemble, que les responsables et militants de notre Parti, expriment leur soutien sans faille au nouveau Gouvernement mis en place ce 1er novembre.


Enfin, c’est avec engagement et détermination qu’ils restent tous mobilisés derrière le Président de la République dont la lucidité, la bravoure, la force combattante et l’engagement patriotique font leur fierté et celle de la majorité de nos compatriotes.

Fait à Dakar, le 3 novembre 2020

Le Secrétariat Exécutif National

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.