Après la plainte brandie contre la troupe soleil levant par la célèbre Adja Sarr à travers son conseil, Me El Hadj Diouf à propos d’un téléfilm qui devrait porter le nom de la jeune femme, c’est au tour du collectif RIPOSTE, composé d’organisations de personnes handicapées de fustiger les agissements de la troupe de théâtre

« Ces gens, depuis toujours ne cessent de nous stigmatiser à travers leur œuvres audiovisuelles et autres diffusées dans les réseaux sociaux » dénonce le coordonnateur du collectif. Selon M. Yoro Niang « à trop vouloir faire le buzz certains comédiens comme Sanekh et Jojo, en occupant massivement l’espace, réel et virtuel finissent par provoquer la lassitude »

Pour le respect de leurs droits Yoro Niang et Cie précisent q’une plainte est déposée sur la table du procureur depuis le mardi 6 avril avec l’espoir que justice sera faite.

Pour eux la loi d’orientation sociale est très précise qui stipule que : « Sont considérées comme discriminatoires, toutes les dispositions ou actes qui ont pour conséquence, l’exclusion ou peuvent causer la réduction des chances ou un préjudice aux personnes handicapées »

Le collectif invite ainsi les associations faitières de théâtre, les comédiens et metteurs en scènes, les diffuseurs, bref tous les acteurs culturels à bien vouloir respecter les chartes qui consacrent le respect de la dignité humaine

Le collectif RIPOSTE pour le droit des personnes handicapée à travers son président fustige les « bourdes répétitifs » et interpelle au passage le Président de la république, la société civile et les organisations des droits de l’homme à jouer pleinement leur partition.

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici