Alpha Condé a refusé de signer sa démission. L’info circulait déjà, depuis quelques jours. Les informations publiées par Jeune Afrique convergent vers la même direction. 

En effet, le média panafricain révèle que le président déchu «préfère être tué» que de signer sa démission.

Jeune Afrique ajoute aussi que l’ancien président guinéen demeure détenu dans l’antenne des forces spéciales, installée dans une aile du Palais du peuple, à l’entrée de Kaloum, précisément dans la suite où vivait précédemment le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya.

C’est d’ailleurs dans cette même pièce (et non au palais de Sékhoutouréya), que la désormais célèbre photo d’Alpha Condé, assis sur un canapé et encerclé par des militaires, a été prise.

Partager sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici