40 ans de carrière ,kalidou kassé à travers ses œuvres met l’accent sur…

0 57

L’anniversaire des 40 ans de carrière de l’artiste d’art visuel Kalidou  kassé a été célébré ce vendredi 27 novembre 2020 au Musée des civilisations Noires  , en présence du ministre de la culture et de plusieurs personnalités venues d’ailleurs . Le thème de l’exposition Est intitulé GIS GIS BU BEES ‘’ Une nouvelle Vision ‘’. L’artiste de renommé international a jugé nécessaire de s’investir pour un nouveau paradigme , d’où l’importance des thèmes développés dans l’exposition à l’occasion de la célébration de ces  40 ans de carrière artistique . 

 Kalidou Kassé est un artiste qui  occupe une place capitale dans l’ art visuel au Sénégal . Selon lui,  c’est 40 ans de travail ,de réflexion mais aussi 40 ans de détermination . 

 Cette anniversaire est marqué par une série d’événements dont une exposition , un vernissage  et un colloque sur les Arts et la société .

L’objectif de cet évènement est le partage d’un bilan à mi-parcours pour affronter le futur “  Quand je  me rappelle lorsque mon père me demandait à l’époque de ne pas faire les arts et d’aller au chemin de fer , je lui avais donné ma parole , en lui disant que je veux être un artiste . Et j’essayais d’être un artiste, un artiste professionnel,  Effectivement aujourd’hui je rends grâce à Dieu car j’ai fait un tableau intitulé KADU , c’est la parole que j’avais donné à mon père ” a déclaré l’artiste visuel en revenant sur ses motivations .

GIS GiS BOU BESS est une nouvelle vision pour  l’artiste peintre , qui s’est investi pour un nouveau paradigme , apporter une nouvelle touche dans son travail dans un contexte où le monde fait face à des fléaux,  marqué par des dérives . “ Non seulement J’ai changé de matériaux mais aussi je change totalement de démarche esthétique et d’orientation plastique . C’est ainsi que j’ai interpellé ce que j’appelle l’échographie et aussi la radiographie de la société ,de notre environnement et du monde. ” a-t-il martelé.

Cette exposition est également  une invitation afin qu’une nouvelle parole soit portée par l’art sur nos humanités et nos urbanités, sur nos sociétés du présent et du futur  , sur la sacralité de la nature, sur la justice et l’équité sociale ,“ Nous faisons face à tellement de fléaux, que le monde actuellement va à la dérive , nous assistons à des atrocités humaines et je pense qu’il est important de radiographier les têtes, de poser cette  question à la face du monde pour voir comment redéfinir notre environnement et nos rapports avec l’humanité ” a précisé Kalidou kassé . “GIS GIS BU BESS ” met en exergue trois facettes de la personnalité de l’homme : l’artiste, l’entrepreneur et le pédagogue. Il détermine le résumé d’un parcours, la consécration d’une pratique et l’apothéose d’une trajectoire.

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.